© Galerie Meubles et Lumières - 2014 Mentions légales Plan de site

DISDEROT Pierre

Designer et éditeur français, 1920-1991.

 

Pierre Disderot (1920 - 1991) est un créateur français de luminaires. L’atelier qu’il ouvre à partir de 1948 est empreint de l’élan moderniste caractéristique de l’époque. L’esprit de Pierre Disderot est véritablement pionnier.

Après son diplôme d’ingénieur, il se spécialise en appareils d’éclairage et ouvre son atelier en 1948. Il propose alors des pièces de Michel Mortier, Pierre Guariche, Joseph-André Motte ou encore Alain Richard, ainsi que ses propres créations.

Sa sensibilité pour l’architecture se confirme avec la rencontre d’Auguste Perret. Il pense alors ses lumières comme structure totale. A partir de 1955, Pierre Disderot travaille avec les membres de l’ARP (Mortier, Motte, Guariche) et expérimente de nouveaux matériaux comme le métal laqué perforé, le perspex, l’aluminium, l’inox. Ces créations sont vendues dans la boutique de Charles Minvielle aux côtés de sièges Airborne ou Steiner.

En 1968, les Ateliers Pierre Disderot s’implantent à Choisy le Roy dans un décor conçu par Alain Richard. Pierre Disderot participe à la production des néons de l’Atelier A dessinés par des artistes comme César, Arman, Kowalski. 

La marque Rotaflex dirigée par son frère est aussi l’un de ses établissements. Les créations produites nées de l’imagination de Motte et Mortier sont fabriquées de façon essentiellement artisanale. Nombre de commandes sont faites au Salon des Arts ménagers. Néanmoins, la production des Ateliers de Pierre Disderot répond aussi à des commandes d’envergure à l’instar du Paquebot France, de l’Aéroport d’Orly, de la Maison de la Radio ou encore du siège de l’UNESCO.

Lorsque les ateliers ferment en 1985, Pierre Disderot se consacre alors à l’enseignement en dispensant des cours à l’Ecole des métiers d’art.

Créations